Machinex participe à la modernisation du centre de tri de Sherbrooke avec des lecteurs optiques

>Machinex participe à la modernisation du centre de tri de Sherbrooke avec des lecteurs optiques

Machinex participe à la modernisation du centre de tri de Sherbrooke avec des lecteurs optiques

Des investissements de 2,6M$ au centre de tri de Récup Estrie

Sherbrooke, le 2 février 2016 – Grâce à une grande cure de modernisation réalisée à l’automne 2015, la Régie de récupération de l’Estrie (Récup Estrie), augmente sa capacité de traitement des matières recyclables, à son centre de tri de Sherbrooke, tout en améliorant la qualité des matières triées.

« La modernisation apportée nous place parmi les centres de tri les plus performants de notre catégorie au Québec », affirme Mme Hélène Dauphinais, présidente de la Régie de récupération de l’Estrie et conseillère municipale à la Ville de Sherbrooke. Selon celle-ci, l’ampleur de l’investissement de 2,6 millions de dollars témoigne de l’engagement du Conseil d’administration à bien remplir sa mission.

Les derniers investissements d’importance remontaient à 2010. Depuis ce temps, la technologie s’est modernisée dans la gestion des matières résiduelles, secteur qui repose lourdement sur la machinerie et l’équipement. Une mise à jour était donc nécessaire, selon la présidente, Mme Dauphinais.

Suite à cet investissement, la capacité de traitement de Récup Estrie est passée d’une moyenne de 14 tonnes à l’heure à 18 tonnes à l’heure, au minimum. « Nous en sommes même à plus de 20 tonnes à l’heure ces jours-ci, précise Mme Taraneh Sépahsalari, directrice générale de Récup Estrie. Nos nouvelles installations nous permettront de traiter plus efficacement les 30 000 tonnes de matières recyclables acheminées annuellement au centre de tri. »

En plus d’améliorer la capacité de traitement grâce à l’automatisation de la ligne de tri des contenants, l’investissement a permis de rehausser la qualité globale des matières récupérées dans certaines catégories (plastique #1, plastique #2, moins de plastique dans les rejets, etc.). Le système permet également d’obtenir une plus belle qualité de fibres. Quant au verre, il est retiré à 95 % au début du système.

DSC 0042 web

C’est le Groupe Machinex, entreprise de Plessisville spécialisée dans la machinerie destinée aux centres de tri des matières résiduelles, qui a eu le mandat de moderniser Récup Estrie suite à un appel d’offre public. «Un séparateur balistique permet de séparer les contenants des fibres mélangées (mixtes), ce qui permet d’améliorer l’efficacité du tri des contenants », explique Karl Paré, directeur de l’ingénierie de Machinex. Par la suite, les contenants sont dirigés vers deux machines de tri optique qui effectuent un tri des plastiques par catégories : PET, HDPE et plastiques mixtes. Finalement, les canettes d’aluminium sont retirées par un séparateur à courant de Foucault. « Machinex a également apporté d’autres améliorations dans le système par le biais d’ajouts de séparateurs à disques et de convoyeurs de transfert, en plus d’intégrer une philosophie de contrôle qui permet une diminution des arrêts d’opération. »

Ce projet a bénéficié d’une aide financière de 480 000 $ du gouvernement du Québec dans le cadre du programme d’aide financière destiné aux centres de tri québécois, offert par Recyc Québec. La différence de l’investissement a été financée par la Régie.

À propos de Récup Estrie

La Régie de récupération de l’Estrie est un regroupement municipal estrien, propriété de la Ville de Sherbrooke, de la MRC de Coaticook, de la MRC du Haut-Saint-François, de la MRC de Memphrémagog, de la MRC du Val-Saint-François et de la MRC des Sources. Récup Estrie gère annuellement un volume de plus de 30 000 tonnes de matières résiduelles et récupère plus de 90% de ces dernières.

2016-11-01T21:46:34+00:00